BIO

Artiste performeuse & poète française, née en 1992 elle vit et travaille en Nouvelle-Aquitaine.

Maéva Croissant explore les dimensions physiques, sociétales et politiques d’un corps devenu objet d’étude. Elle le décortique : corps solitaire, corps fragile, corps en tension, corps espace, corps entrave, corps immobile, corps mouvant, corps participant, corps actant, corps peau, corps machine, corps objet et corps voix… 

Son travail gravite autour de l’utilisation du corps et de la voix comme outils, et comme espace de création, d’activation, et d’échange. C’est à partir des événements de la vie, des rencontres et des expériences, que l’artiste provoque des situations relationnelles. Ce sont les croisements entre les spécificités intrinsèques au corps et aux émotions (le doute, le flottement et l’instabilité) qui nourrissent ses recherches. Elle questionne ainsi le monde et en propose une version plus animale, viscérale, instinctive et spontanée : un rapport Homme-Animal.

Elle intègre également dans ses créations l’écriture, et de ses textes naissent des performances. Parfois ce sont les mots qui prennent leur sens à voix haute en lecture performée. Proche de spoken word (littéralement ‘mot parlé’) sa démarche se concentre sur les mots eux-mêmes, la dynamique et le ton de la voix, les gestes et les expressions.

Elle étudie à l’École Supérieure d’Arts d’Avignon, obtient un DNSEP en 2016 et intègre l’École Supérieure d’Arts Visuels de La Cambre. Elle participe au CASO Arts Performances et Arts du Corps dirigé par Antoine Pickels.Elle a performé entre autres au Générateur (Gentilly), au Kai Studio (Bruxelles), au Lavoir Public (Lyon), au CDCN (Avignon), à la Gaîté Lyrique (Paris) aux côtés de l’artiste Lucille Calmel, au Théâtre des Ateliers (Lyon) avec l’artiste Annie Abrahams, mais aussi sur internet avec des sessions poétiques en ligne – Fondation Thalie (Bruxelles) etc. Elle est soutenue et accompagnée depuis décembre 2019, par l’Agence Culturelle Départementale de la Dordogne.